Nicolas Perruchon
Le corps en jeu
MERCREDI 22 AVRIL

Catégorie
SDI 2020, Stage
À propos

Ce stage s’adresse aux improvisateurs qui souhaitent approfondir leur potentiel physique pour la création de leurs personnages et la physicalité des improvisations. Le corps, composante souvent oubliée ou laissée dormante dans le trousseau de l’improvisatrice/improvisateur sera au centre du travail.

 

Au programme :

  • Du jeu : pour réveiller l’instinct et l’écoute. Explorer l’espace, les hauteurs, les rythmes.
  • Du mime et du travail d’isolation physique : pour découvrir la construction des archétypes de personnage et des actions physiques sur scène.
  • De l’écoute : écoute de son corps de celui du partenaire. Lâcher le cerveau. Prendre du plaisir à colorer, mimer, construire, s’animer. Travail de choeur.
  • De la construction : créer des scènes dynamiques ou atypiques Dans lesquels les corps vivent et transpirent d’émotions.

 

PETITE BIO

 

Comédien, clown et formateur, il pousse la porte du théâtre par le biais de l’improvisation en 2009 lorsqu’il rentre à l’École Française d’Improvisation Théâtrale. C’est le coup de foudre. Plongé dans le mime et le clown dans les années 2000, il travaille sous la direction de Marcelo Katz (directeur de La Trupp, compagnie argentine), Thibaut Garçon (clown et metteur en scène) avec Jos Houben (École Jacques Lecoq, formation burlesque et théâtre corporel), Yoshi Oida (École du Jeu, corps et voix de l’acteur) et Gwenola Lefeuvre (école internationale de mimodrame Marcel Marceau). Le théâtre physique et la transversalité du théâtre d’improvisation s’enrichit au contact de ces formateurs. Nicolas développe progressivement une formation au clown et à l’improvisation basé sur le plaisir du jeu et une attention à la physicalité instinctive.

Côté scène, il rejoint en 2012 la Compagnie Didascalies pour la ré-écriture du spectacle « C’est la vie ! », pour laquelle ils remportent le Petit Molière 2014 du meilleur spectacle tout public. Ils sont programmés au festival d’Aurillac 2014 et au festival d’Avignon 2015. En 2016, il intègre la compagnie MMM pour leur nouveau projet « SkriLanka » et monte le spectacle de théâtre gestuel « Invisible » nominé aux Plateaux du Groupe Geste(s) avec la Compagnie Tonnerre de Singe! En 2017, la pièce burlesque de théâtre de rue « GoodBye Persil » voit le jour avec la Cie Arbre à Vache. En 2018, il intègre le Théâtre des Silences pour la pièce de théâtre physique « Teatime » pour 6 comédiens. En 2019, il rejoint la troupe Again! Production pour le nouveau cast de Fushigi ! Histoires improvisées à la manière de Miyazaki.

 

10h – 17h